Print This Post Print This Post

Aragon : Les pilotes Shark se placent

Ce week-end avait lieu en Espagne, sur le circuit du Motorland d’Aragon, la quatorzième manche de la saison. Si la pluie a laissé peu de place aux pilotes pour exprimer tous leurs talents pendant les jours d’essais, les courses ont tout de même eu lieu sous un temps plus clément et sur une piste sèche.

Dans la catégorie Moto GP, Stefan Bradl se bat pour obtenir son premier podium avant la fin de la saison tandis qu’Aleix Espargaro et Randy De Puniet, coéquipier se battent pour la première place CRT. Si Bradl a encore réalisé une belle performance en qualification pour s’élancer de la 5ème place, il ne confirmera malheureusement pas en course. En effet, auteur d’un beau départ il prendra même la 3ème position à Spies derrière Lorenzo et Pedrosa lors du 4ème tour. Il chute 3 virages plus loin et ne peut reprendre la course. Il laisse donc échapper de nombreux points dans la course à la 6ème place de championnat du monde. Espargaro et Randy quant à eux se sont livrés bataille comme prévu. C’est Aleix Espargaro qui l’emporte en qualification, puisqu’il part de la 11ème place contre 13ème pour Randy, et en course puisqu’il finit 10ème contre 11ème pour Randy. Les deux pilotes ont fait la course ensemble et se sont attaqués dans le dernier tour. Randy nous explique ci-dessous sa fin de course. Dans la course au championnat du monde Stefan Bradl est 8ème, Randy de Puniet est 12ème et 1er CRT tandis que Aleix Espargaro est 13ème à 2 points de Randy.

En Moto2, les pilotes Shark se sont illustrés. Avec des motos réglées sous la pluie et une course qui se déroule sur le sec, les cartes sont redistribuées à l’entame de la course. C’est Espargaro qui s’en sort le mieux et remporte la victoire à Aragon. Scott Redding, prend place sur le podium en Espagne en finissant formidable 3ème. Redding a grandement souffert pendant la course car opéré du canal carpien la semaine précédant la course, il a vu sa cicatrice se rouvrir, ce qui a provoqué une vive douleur. Johann Zarco fait également une très belle course finissant 6ème après avoir débuté la course de la 10ème place. Il nous explique sa course ci-dessous. Chez nos autres pilotes, Wilairot finit 25ème tandis que Granado prend 26ème la place. Au championnat du monde Redding conforte sa 5ème position avec ce podium, Zarco se retrouve 9ème, Wilairot est 24ème.

En Moto3, les pilotes nous ont offert une course superbe. A quelques tours de la fin 10 pilotes étaient encore séparés de moins d’une seconde. Parmi les tops pilotes on retrouve 2 pilotes Shark. Efren Vazquez termine à une très bonne après avoir pointé un temps à la 2ème place. Miguel Oliveira quant à lui est 8ème. Jack Miller et Luca Amato (nouveau venu), finissent 19ème et 20ème. Oliveira est, au championnat du monde, 9ème tandis que Vazquez remonte à la 11ème place.

Randy de Puniet :

« Il y a eu pas mal de cafouillages au départ, mais j’ai quand même pu doubler plusieurs pilotes et je me suis retrouvé derrière Rea. Malheureusement, je me suis loupé à la chicane et j’ai perdu toute l’avance que je m’étais forgé. Il a fallu tout refaire. Abraham m’a doublé à sept tours de la fin, je me suis mis dans sa roue tout en sachant qu’Aleix était juste derrière et qu’il allait attendre le dernier tour pour porter une attaque. C’est ce qu’il a fait, j’ai essayé de rester derrière lui pour tenter une autre attaque mais malheureusement j’étais trop proche et en freinant, il s’est un peu déporté, je n’ai pas pu rester derrière alors que je voulais tenter quelque chose dans le dernier virage. Maintenant, il m’a repris un point, c’est sûr que j’aurais aimé lui en reprendre un de plus mais c’est la course, il reste quatre Grands Prix et je vais tout faire pour prendre ma revanche. »

Johann Zarco :

« C’était une bonne course. J’ai dû rester concentré, dès le début de la course je n’ai pas pu regarder mon panneau pour que je ne laisse pas les autres pilotes m’échapper. J’ai dû garder ma concentration. J’ai maintenu un bon rythme, mais c’était difficile et en même temps agréable de se battre avec les pilotes expérimentés tels qu’Andrea Iannone et Marc Marquez. Parfois, les trois premiers sont éloignés, mais puisqu’ils se battaient nous puissions les rattraper. A cinq tours de l’arrivée j’ai réellement visé le podium. Je croyais que c’était possible d’obtenir la troisième ou la deuxième place mais j’avais du mal à les suivre et c’était encore plus difficile de rattraper ces pilotes très expérimentés,  ils avaient un rythme très rapide. Je pense que nous devons améliorer la  sortie de virage pour avoir une meilleure vitesse de pointe dans la ligne droite. C’était un peu décevant de ne pas pouvoir se battre dans le dernier tour et de gagner une position mais dans l’ensemble la course était positive. »

Prochain rendez-vous ce week-end en France à Magny-cours pour la finale du World Superbike. On retrouve les GP dans 2 semaines à Motegi au Japon.

Les commentaires sont fermés.