Print This Post Print This Post

Grand Prix di San Marino e Riviera di Rimini

Ce week-end avait lieu en Italie le Grand Prix di San Marino e Riviera di Rimini où tous les pilotes SHARK se retrouvaient après une pause de 2 semaines. Si le podium GP n’est pas passé loin, nous allons également voir les performances des différents pilotes SHARK pendant les courses des 3 catégories.

En Moto 3, la belle performance SHARK est venue d’Efren Vazquez. En effet, qualifié 15ème il réussit d’excellents premiers tours pour coller au groupe de tête et y rester jusqu’à la fin. Il ne pourra cependant pas se joindre à la bagarre du dernier tour pour le podium. Il se classe 7ème à 1.3 secs du vainqueur et moins de 1 sec du deuxième. Miguel Oliveira, qualifié 9ème finit à la même position, 9ème. Jack Miller chutera en course. Dans la course au titre, Oliveira est 9ème, Vazquez 12ème et Miller 21ème.

En Moto 2, Scott Redding, auteur d’une belle qualification qui le place 3ème sur la grille, finit 7ème. En course, il ne parvient pas à faire un bon premier tour et perd toute chance de se placer sur le podium. Johann Zarco réussit une très belle course. Parti de la 15ème position, il remonte jusqu’à la 7ème pour finalement obtenir une 10ème place. Quant à Wilairot, qui chute lourdement en qualification, il se classe 19ème en fin de course. Au championnat du Monde, Redding est 5ème, Zarco 11ème et Wilairot 23ème.

En Moto GP, nous avons longtemps cru que le podium était possible pour Stefan Bradl. Malheureusement il perd de nombreuses places en fin de course pour obtenir une tout de même très honorable 6ème position. Il nous explique ci-dessous pourquoi il n’a pu conserver sa 3ème position jusqu’à la fin de la course. Randy de Puniet, encore une fois malchanceux perd énormément de temps dès le départ car il est touché par Barbera lorsque ce dernier emporte Pedrosa. Mais en bataillant il remonte tous les pilotes de fin de peloton un par un afin de se classer tout de même 9ème et 1er CRT. Il reprend par la même occasion le leadership de la catégorie à Espargaro. Ce dernier, malchanceux, connait un ennui mécanique et ne peut finir la course. Bradl est, après 13 manches, 8ème au championnat du monde, de Puniet 12ème et 1er CRT, Espargaro 13ème.

Randy de Puniet : « Je suis content de ne pas être tombé quand Héctor Barberá m’a poussé. J’ai cependant perdu beaucoup de terrain, j’étais quasiment en queue de peloton. J’ai dû attaquer au maximum pour revenir et j’ai fini par rattraper Aleix Espargaro, que j’ai suivi pendant sept tours. Je n’étais pas particulièrement à l’aise parce qu’après ma sortie de piste, la moto se bloquait un peu à l’avant dans les virages à droite. J’ai décidé d’attendre le bon moment pour doubler mon coéquipier. Il a malheureusement eu un problème mécanique en fin de course et il n’a pas pu continuer, je suis désolé pour lui. Nous avons pu finir la course, marquer pas mal de points et reprendre la première position dans le classement des CRT. »

Stefan Bradl : « Je suis vraiment déçu du résultat final. Pour le moment nous n’avons pas trouvé le réel problème, ma pression sur l’avant était très faible et vers la fin de la course je n’avais plus de suspension avant. Dans les 2 premiers tours je me sentais plus rapide que Rossi (ndlr 2ème en fin de course) mais dès que j’ai ressenti le problème j’ai su que la course était  finie. C’est pourquoi quand les gars m’ont dépassé je n’ai pu les suivre. Mais dans tous les cas, nous savons que nous pouvons maintenant jouer les premiers rôles, ce qui est positif pour Aragon où nous espérons un meilleur résultat. »

À noter en championnat de France, la belle performance de Vincent Philippe lors de la dernière manche où il finit deux fois 3ème en Superbike.

Prochain rendez-vous dès ce week-end pour le World Superbike de Portimao et dans 2 semaines pour le GP d’Aragon.

Les commentaires sont fermés.