Print This Post Print This Post

Étape américaine pour le SBK

Salt Lake City, ville américaine dans l’Utah, accueillait ce WE la sixième manche de WSBK. Comme les années précédentes, seuls les pilotes de SBK étaient conviés à la course sur le circuit Miller Motorsport Park. Tom Sykes, Sylvain Guintoli et Loris Baz seront donc nos 3 pilotes SHARK. Représentant la marque SHARK sur le continent Américain, les 3 porteurs du Race-R PRO ont connu diverses fortunes et ont plus ou moins réussi  à répondre aux attentes qu’ils avaient de ce WE. Et  le climat n’a pas favorisé le réglage des motos, partant de la pluie le samedi pour offrir un beau soleil le lundi (exceptionnellement jour de course)

Tom SYKES, grand spécialiste des Superpôles depuis le début de la saison, ne s’est classé que 3ième pour cette épreuve. Il nous explique cependant  « Je suis agréablement surpris de me retrouver sur la première ligne parce je me suis battu pour y arriver ici à Miller. Nous avons fait des modifications de dernière minute pour la Superpôle et j’ai su, dès le passage en pneus course et le premier tour,  que ça avait fonctionné. Je me retrouve finalement très près de la place que je visais ». En course 1, Tom se fait rapidement distancer par le groupe de tête et finit à la 8ième place. Dans la course 2, interrompue étrangement longuement (plus de 1h30),  Tom se classera 5ième. Même s’il n’a pas gagné de point sur ses concurrents directs au titre, Tom a cependant marqué des points importants pour rester dans la course au titre. Il est, après 6 rounds, 2ième à 18 points du leader.

Sylvain GUINTOLI a connu,  à Miller, un WE bien en dessous de ses espérances. Gêné par un problème de train avant en Superpôle, il se classe en 6ième position sur la grille de départ tandis que son coéquipier remporte la Superpôle. Durant la course 1, Sylvain explique qu’il a connu des problèmes mécaniques. En effet, de ses propres mots pour le micro de radioSBK.com, « J’ai pris un super départ. Je passe la trois, la quatre la cinq et là, je me fais déboiter dans tous les sens » et « Je n’avançais pas, ça a duré toute la course. C’est sûr, on a eu un problème. ». Il finira la course en 12ième position. Lors de la course 2 et après la longue attente suite à la chute d’Aoyama, Sylvain se classe 10ième. Dans la course au titre il est actuellement 7ième avec 95 points.

Loris BAZ a lui réussi de son propre aveu son contrat ici à Miller Park. C’est seulement la seconde course de la saison et de sa carrière en Superbike pour Loris. Il est donc là pour ne pas tomber et apprendre. Et il fait bien plus qu’apprendre, terminant dans les points aux 2 courses et réduisant l’écart entre lui et son coéquipier, Tom Sykes par rapport à la manche de Donington. En qualifs, il manque la superpôle de peu et se place donc 17ième sur la grille. Lors de la course 1, Loris prend un bon départ et est content de sa course malgré qu’il n’ait pas eu de feeling de l’avant tout au long du WE sur le circuit américain.  Il se classe 15ième en manche 1 et 14ième en manche 2.

Dans 15 jours, nous retrouverons tous nos pilotes SHARK de WSBK à MISANO en Italie, pour, espérons le, une belle bagarre dans les courses aux titres…

Les commentaires sont fermés.