Print This Post Print This Post

GP ASSEN

Ce week-end le TT Circuit Assen accueillait au Pays-Bas la 8ième manche du championnat de MotoGP. La pluie s’est mêlée au spectacle entrainant des drapeaux rouges, des arrêts de course et des  « restarts » durant les courses du dimanche.

En MotoGP sur nos deux représentants SHARK Scott REDDING a pris ce week-end l’ascendant sur notre second pilote SHARK Jorge LORENZO. En effet, déjà peu en confiance sur ce circuit il a connu un week-end difficile quand les conditions climatiques sont venues se prendre au jeu. Tout l’inverse pour un Redding qualifié en première ligne pour la course du dimanche. Lorenzo s’élançait lui de la 11ième position. Nos deux pilotes ne font pas un bon début de course mais tandis que Lorenzo recule au classement, tour après tour Redding remonte comme une fusée sur les hommes de tête et peut espérer jouer un podium. Mais alors que la pluie redouble la direction de course agite le drapeau rouge et arrête la course. La course repart 30mn plus tard alors que la pluie s’est calmée. Lorenzo est toujours en difficulté mais sauve quelques points précieux dans la course au championnat du monde en se classant 10ième. Quant à Scott Redding il réalise une superbe fin de course pour s’offrir le premier podium de l’année en 3ième position. Au championnat du monde Jorge Lorenzo est 2ième à 24 points du leader. Scott Redding est lui 14ième.

Scott Redding 3ième : « J’ai eu plus de mal au début. Je glissais plus à la fin mais j’avais le bon feeling. Ça faisait deux tours que j’étais derrière, ça allait être difficile de le doubler parce qu’il était rapide sur une moitié du circuit et moi sur l’autre. J’ai tenté ma chance, j’ai pris des risques et ça a payé. Je suis content d’être monté sur le podium après une course chaotique. J’ai réussi à revenir mais avant ça j’avais été un peu frustré alors au final je suis content de mon résultat. »

Jorge Lorenzo 10ième : « Dans la première course j’étais dix-neuvième, j’étais dernier. J’ai pensé à arrêter parce que les conditions de piste étaient terribles mais j’ai continué à rouler et ils ont décidé d’interrompre la course. Nous sommes repartis avec moins d’eau sur la piste et avec un pneu arrière tendre. J’étais parmi les derniers, beaucoup de pilotes chutaient mais j’étais plus confiant que pour la première course. Ce sont d’importants points pour le Championnat et dans la première course je n’en aurais pas marqué un seul. Márquez a gagné beaucoup de points aujourd’hui mais Rossi, qui pouvait rattraper une importante partie de son retard, en a perdu beaucoup. Au final nous avons pu sauver quelque chose d’un week-end difficile. Avant Le Mans nous étions déjà 24 points derrière et nous sommes plus ou moins dans la même situation maintenant, après deux courses difficiles. Je pense donc qu’il faut essayer de voir le bon côté des choses et garder à l’esprit qu’il nous reste beaucoup de courses pour rattraper Márquez. »

En Moto2, nos 4 représentants se sont bien illustrés tout au long du week-end. Johann Zarco S’empare de la tête du championnat du monde en terminant 2ième de la course. Course qu’il aurait pu remporter si la course était allée au bout. Sam Lowes malgré une grosse frayeur s’offre une belle 4ième place en course. Miguel Oliveira se positionne 15ième après un début de course chaotique. Robin Mulhauser représentant SHARK Suisse termine 22ième. Au championnat du monde Johann Zarco reprend donc la tête grâce à son nombre de victoires. Sam Lowes est 3ième mais les 3 premiers sont dans un mouchoir de poche et vont se disputer le titre à 3. Oliveira est 15ième Mulhauser 27ième.

Johann Zarco 2ième : « Je suis d’abord très heureux de me retrouver en tête du championnat même si je suis à égalité de points avec Rins. Je me suis battu, je n’ai pas lâché prise et je suis très content de ça. Nous ne sommes pas encore à la moitié de la saison, mais c’est important d’être devant. Cette course a été difficile, notamment dans les premiers tours. Ce circuit favorise les courses en paquet, et les dépassements étaient nombreux en début de course. C’est le genre de situation où tu te fatigues, où tu n’énerves et où tu fais des erreurs… Je n’étais pas super bien depuis le début des essais, en partie à cause de ce feeling différent avec ce pneu plus dur. L’entrée du premier virage était notamment difficile à régler. A un mètre près, je rentrais trop fort ou pas assez et je me faisais redoubler. Petit à petit la situation s’est décantée, mais Taka a été le premier à s’échapper. J’ai essayé de le rattraper et j’étais en train d’y parvenir quand la pluie à commencer à tomber. C’est le genre de moment compliqué car tu peux facilement tout perdre. Le drapeau rouge a été judicieusement sorti car ça devenait dangereux pour tout le monde. Au final, cette deuxième place est un résultat très positif. »

En Moto3 Gabriele Rodrigo chute après un super départ dans le deuxième tour. Quant à Livio Loi notre représentant Suisse il se classe 15ième.

Prochaine manche du championnat MotoGP le 17 Juillet en Allemagne tandis que nous retrouverons nos pilotes de WSBK à Laguna Seca aux USA le 10 Juillet.

Print This Post Print This Post

WSBK MISANO

WSBK MISANO : Sykes s’offre un double podium et Mahias l’emporte pour sa première

Sur la côte adriatique italienne avait lieu ce week-end la 8ième manche de la saison de World Superbike. En WSBK, suite à 2 victoires lors de la dernière manche en Angleterre, notre pilote SHARK, Tom Sykes était attendu ce week-end par ses concurrents. Alex Lowes avait à cœur de montrer tout le potentiel de sa Yamaha tandis que son coéquipier Sylvain Guintoli n’était toujours pas suffisamment remis pour participer à cette manche. Coté Superstock 1000 notre pilote Lucas Mahias participait à sa première course dans la catégorie en remplacement d’une pilote blessé.

En WSBK, nos deux pilotes SHARK Tom Sykes et Alex Lowes se placent aux avant-postes dès la séance de qualification. Tom Sykes s’offre la pole position pour la 5ième année consécutive tandis qu’Alex Lowes sera sur la deuxième ligne en 4ième position pour débuter la course. En première manche alors que beaucoup de pilotes partent à la faute dans les premiers tours Sykes et Lowes restent dans les 4 premiers. Tom Sykes sera deuxième toute la course sans pouvoir dépasser son coéquipier tandis que Lowes termine 13ième suite à une erreur l’emportant dans les graviers et lui faisant perdre beaucoup de temps. En seconde manche, le départ de nos pilotes est encore meilleur avec un Sykes en tête et un Lowes 3ième mais suite à une nouvelle erreur Lowes perd quelques positions. Malgré un meilleur temps en course Lowes ne peut faire mieux que 8ième tandis que Sykes termine une nouvelle fois deuxième derrière son coéquipier. Au championnat Tom Sykes conforte sa deuxième place mais perd du terrain sur le leader du championnat, avec 266 points il accuse 66 points de retard. Alex Lowes quant à lui est 10ième au championnat. Sylvain Guintoli qui a manqué les 4 dernières courses est 13ième.

En Superstock 1000 Lucas Mahias, sponsorisé par SHARK, alors qualifié 8ième sur la grille de départ et réalisant une belle course se voit offrir la victoire par les deux hommes de tête dans le dernier tour de la course. Partant à la faute dans le dernier tour tous les deux Lucas Mahias, alors 3ième, passe seul la ligne d’arrivée en tête de sa première course Superstock 1000cc.

Lucas Mahias, vainqueur en Superstock 1000: « Je suis vraiment content car ça a été une très bonne course, pour ma première épreuve à Misano, et la première en Superstock 1000. J’en suis très content. Je suis désolé pour les deux qui ont chuté devant moi. Je découvre la piste et la catégorie, on a vraiment bien travaillé. Je savais que j’avais un bon rythme pour la fin de la course. La troisième place me suffisait, mais devant ils sont tombés, donc la première place est encore mieux pour moi. »

Prochaine course pour nos pilotes SHARK dès ce week-end à Assen pour le GP et RDV le 10 Juillet pour la prochaine manche de WSBK à Laguna Sace en Californie.

Print This Post Print This Post

GP CATALUNYA

ZARCO EN PATRON SUR LE CIRCUIT DE CATALUNYA

Ce week-end le Circuit de Barcelona Catalunya accueillait la 7ième manche 2016 du MOTOGP, Grand Prix endeuillé par le décès vendredi après-midi de Luis Salom, jeune pilote Espagnol de 24 ans, durant la deuxième séance d’essais Moto2. Nos pilotes ont tous eu une pensée pour ce pilote durant le week-end de course. Côté Sport Johann Zarco a prouvé qu’il était le champion du monde Moto2 en titre tandis que Rodrigo s’est montré aux avants postes et que Jorge Lorenzo a connu un week-end difficile.

En MotoGP, avec une deuxième place qualificative le samedi, Jorge Lorenzo réussit un très bon début de course avant de rétrograder à la 5ième position. Mais dans le 17ième tour il se fait percuter Par Iannone au freinage et doit abandonner la course. Il perd alors de précieux points au championnat du monde. Scott Redding malgré de bons essais ne réussit pas à trouver le bon rythme pendant la course. Il termine déçu à la 16ième place. Au championnat du monde Jorge Lorenzo laisse la place de leader suite à sa chute et compte maintenant 10 points de retards sur le nouveau leader. Scott Redding est 18ième et n’a plus marqué de point depuis 4 Grand Prix.

En Moto2, Johann Zarco s’est imposé en patron. Auteur de la pole position la veille, il est resté en seconde position dans la roue de son principal concurrent et à 7 tours de la fin il a produit son effort pour le doubler puis le distancer afin de s’imposer avec plus de 4 secondes d’avance. Sam Lowes a eu un week-end difficile et termine 6ième. Miguel Oliveira continue de se montrer en se plaçant 8ième. Robin Mulhauser notre pilote Suisse se classe 21ième de cette manche espagnole. Au championnat du monde cela se resserre en tête avec Sam Lowes 2ième, Johann Zarco 3ième Miguel Oliveira 14ième et Robin Mulhauser 27ième.

En Moto3, Gabriele Rodrigo notre pilote Argentin a réalisé une superbe course avec les hommes de tête. Malheureusement il chute à 3 tours de la fin et voit ses rêves de podiums s’envoler. Livio Loi termine 16ième après un week-end compliqué. Au championnat Loi est 19ième, Rodrigo 24ième.

La prochaine manche de MotoGP se tiendra aux Pays-Bas sur le mythique circuit d’Assen le 26 Juin tandis que le WSBK, suite à 2 victoires du pilote SHARK Tom Sykes à Donington se rendra à Misano le 19 Juin.

Jorge Lorenzo – DNF – MotoGP : « Tout d’abord, comme je l’ai dit hier, tout est secondaire après ce qui est arrivé vendredi. A propos de la course, il est incroyable qu’Iannone ait fait à nouveau cette erreur et quand il l’a faite, au lieu de dire « désolé » il m’a demandé si j’avais eu une panne de moteur ou de quelque chose d’étrange qui se serait passé dans ce virage. Je pensais que c’était de sa faute, mais il a eu cette réaction et n’a pas dit qu’il était désolé. Il y a toujours un pilote qui ne comprend pas les risques et que ses actions peuvent blesser gravement les autres pilotes et si la Direction de Course ne lui donne pas une pénalité dure, comme ils l’ont fait avec moi en 2005, ces types de pilotes ne vont pas comprendre qu’ils doivent changer leur mentalité. Voilà pourquoi je pense que prendre le départ de la course à partir de la dernière position ne suffit pas, parce qu’après cinq à sept tours, il sera positionné à l’avant à nouveau en raison de son rythme ».

Johann Zarco – 1er – Moto2 : “Le début était bon et j’ai rapidement pu me battre avec les pilotes. Donc je suis resté derrière Rins et ai essayé de comprendre où il était meilleur, et à partir du 7e tour, j’étais plus rapide que lui mais il était meilleur dans le secteur final. J’ai utilisé ces tours pour comprendre de quelle façon j’étais meilleur que lui et finalement j’ai trouvé la vitesse. Je savais que j’avais au moins besoin de 6 tours pour m’échapper. La victoire est pour Salom. Nous allons maintenant célébrer sur le podium, tous les pilotes ensemble, en pensant à lui.”

Print This Post Print This Post

GP MUGELLO

LES PILOTES SHARK AU RENDEZ-VOUS DU GP DU MUGELLO

La 6ième manche du MotoGP de cette saison 2016 avait lieu au Mugello en Italie sur les terres de Valentino Rossi. Mais les pilotes Shark menés par Jorge Lorenzo ont prouvé qu’ils pouvaient s’imposer sur les terres ennemies. Après une météo capricieuse en début de week-end les pilotes ont pu s’affronter sous un beau soleil le dimanche.

En Moto3, nos 2 représentants Shark n’ont pas été aux-postes en course. Gabriele Rodrigo a pourtant été devant dans les premières séances d’essais. Mais en course il doit s’élancer de la 24ième position pour terminer 13ième. Livio Loi quant à lui était mieux placé sur la grille de 2 places mais terminera derrière Rodrigo à la 16ième place. Au championnat du monde nos deux pilotes sont 18ième pour Livio Loi et 23ième pour Gabriele Rodrigo qui a montré de bonnes choses pendant ce week-end.

En Moto2, la course a été folle. Dans un premier temps stoppé par un drapeau rouge alors que Sam Lowes avait fait un super départ, il a fallu tout recommencer et c’est Johann Zarco qui a remporté cette manche italienne. Après une lutte impressionnante avec un autre pilote il arrive à s’imposer sur la ligne avec 0.030sec d’avance sur le second. Il remporte la 11ième victoire de sa carrière et sa 2ième victoire cette saison. Sam Lowes prend un départ de seconde course moins bon et doit batailler toute la course pour remonter. Il se place cependant sur le podium à la troisième place et reprend la tête du championnat du monde. Miguel Oliveira est une nouvelle fois dans les points pour sa première année en Moto2 et se classe 3ième. Ricky Cardus de retour dans la compétition est 19ième tandis que Robin Mulhauser après avoir pris un très bon départ se classe 21ième. Au championnat du monde Sam Lowes reprend donc la tête du championnat du monde, Johann Zarco revient dans la course grâce à sa victoire et est 4ième à 17points de Lowes, Oliveira est 15ième, Mulhauser 27ième.

En MotoGP, Jorge Lorenzo a réalisé une course formidable. Dès le départ il réalise le holeshot et passe donc le 1er virage en tête alors qu’il ne s’élançait que de la 5ième place. Il passera ensuite tous les tours en tête. Mais Marc Marquez dans les derniers tours reviendra, puis tentera de le dépasser à de  multiples reprises afin de s’emparer de la victoire. Le dernier tour entre les deux hommes nous a offert un spectacle à couper le souffle et c’est finalement Lorenzo qui s’impose sur le fil, +0.019 secs sur cette manche Italienne. C’est la 3ième victoire pour le duo Lorenzo/SHARK cette saison. Scott Redding de son côté a été contraint de se retirer de la course suite à un problème mécanique alors qu’il réalisait un bon début de course. Il espère retrouver ce rythme à Barcelona pour enfin prouver tout son potentiel sur cette Ducati. Au championnat du monde Jorge Lorenzo accroit son avance en tant que leader du championnat du monde avec +10 points sur le second et +37points sur le 3ième. Scott Redding jouant de malchance course après course est 17ième.

Jorge Lorenzo, victoire en course, MotoGP : « Je me suis senti mieux dès le warm-up, surtout au freinage. J’ai essayé de prendre un bon départ et d’imposer mon rythme. Je ne m’attendais pas à ce que Márquez soit aussi fort. J’avais dépensé beaucoup d’énergie en menant durant toute la course et je savais qu’il était peut-être un peu plus frais. Il est passé devant mais en arrivant à la chicane, j’ai repensé à un dépassement fou que j’avais fait en 250 en 2005, sur Alex de Angelis. J’ai eu la chance d’être opposé à Marc, qui est sur une Honda en difficulté cette année, et j’ai pu passer devant sur la ligne droite. Marc a fait une très bonne course. Après les essais, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi régulier. Quand il m’a doublé, j’ai pensé qu’il valait peut-être mieux finir deuxième et prendre les points que de prendre des risques mais je me souvenais de ce dépassement et mon moteur était là pour faire le travail. Nous avons eu de la chance que mon moteur casse durant le warm-up et non en course. Le contraire s’est passé pour Rossi, il a été très malchanceux et il est maintenant assez loin au Championnat. »

Johann Zarco, victoire en courses, Moto2 : « Ce fut un bon week-end. Je n’étais qualifié qu’en sixième position mais le feeling était bon. Tout au long du week-end, nous avons travaillé sur la moto pour pouvoir en tirer tout son potentiel. J’ai pris un bon départ malgré mon pneu arrière qui glissait. J’ai vu que j’étais en mesure de revenir sur le groupe de tête et de me battre pour le podium, lorsque la course a été interrompue. J’ai eu de la chance que trois bons pilotes partent du fond de grille. Comme il n’y avait que dix tours, j’en ai profité pour attaquer. La bagarre avec Lorenzo Baldassarri a été incroyable, il s’est remarquablement bien défendu. J’ai fait preuve d’agressivité mais il voulait récupérer ma position dans les derniers virages. Je savais que je pouvais gagner si je sortais du dernier virage en tête. Ces vingt-cinq points sont exactement ce dont j’avais besoin, car ils me permettent de revenir au Championnat. »

Ce week-end du 28/29 Mai a lieu la manche anglaise du WSBK à Donington et nous retrouvons nos pilotes GP pour une course à Barcelone le 5 Juin pour le GP de Catalunya.

Print This Post Print This Post

WSBK SEPANG

SYKES s’offre une victoire en Malaisie,

Malgré l’absence de Sylvain Guintoli pour cause de blessure ce week-end en Malaisie, Alex Lowes et Tom Sykes étaient bien présents pour mettre en avant les couleurs SHARK lors de cette 6ième manche de WSBK à Sepang. Dès la superpole nos représentants ont marqué les esprits. Tom Sykes a dominé la séance s’offrant un record du tour et repoussant son plus proche adversaire à 0.756 secondes. Et c’est le second pilote SHARK, Alex Lowes, qui se place 2ième sur la grille de départ. Sur la grille de départ des courses les deux seuls représentants SHARK seront donc aux premières places.

En première manche samedi après-midi Tom Sykes a dominé les 16 tours que comptait la course au guidon de Kawasaki. Il s’est offert une belle victoire en Malaisie avec 5.6 secondes d’avance sur le deuxième. Alex Lowes quant à lui termine 5ième, son meilleur résultat cette saison sur la Yamaha du Team Crescent.

En deuxième manche la donne était différente, en effet la course a été lancée sous la pluie et les conditions étaient bien opposées à la première manche. Sur piste mouillée les deux pilotes SHARK ont eu moins de succès que lors de la course du samedi. En effet, malgré un départ de la première ligne ils passent 6 et 7ième sur la ligne à la fin du 3ième tour. Tom Sykes termine la course 8ième tandis qu’Alex Lowes chute à 4 tours de la fin de la course.

Au championnat du monde Tom Sykes est 3ième et Alex Lowes 9ième.

Prochaine manche pour le WSBK à Donington en Angleterre les 28 et 29 Mai prochains tandis que ce week-end nous retrouvons le MotoGP au Mugello.

Ce week-end avait aussi lieu la NORTH WEST 200 en Irlande du Nord qui nous a apporté bon nombre de mauvaises nouvelles.

Nous aurons une pensée pour Ryan Farquhar à qui nous souhaitons une rapide et bonne guérison de ses blessures occasionnées par une chute.

Et nos sincères condoléances se tournent vers famille, amis et Team du jeune pilote Malachi Mitchell Thomas qui nous a tragiquement quittés samedi.

Tom Sykes 1er et 8ième : « C’est vraiment dommage en comparaison aux autres résultats du week-end. J’ai apporté quelques changements pour le sec aujourd’hui, mais pour le mouillé, nous nous sommes basés sur notre expérience de la manche à Assen. Alors que la piste séchait, nous n’avions pas les réglages idéaux. Je n’ai pas été en mesure de forcer sur les pneus pour obtenir la traction dont nous avions besoin. En dehors de ça, j’ai senti qu’avec quelques changements, nous aurions pu être meilleurs. Je suis déçu de ne pas avoir confirmé notre résultat d’hier, mais c’est la course. »

Alex Lowes 5ième et DNF : « J’ai vraiment souffert dès le départ de la deuxième course. L’arrière glissait beaucoup sur les sorties de virages en comparaison des autres pilotes. J’ai fait de mon mieux pour faire le meilleur résultat en utilisant des trajectoires différentes et en changeant la position de mon corps pour compenser. Alors qu’il ne restait que six tours, j’ai essayé de forcer un peu plus. J’ai fait quelques dépassements et je visais un autre top 5 à l’arrivée. J’ai malheureusement payé le prix cher en insistant sur le grip. La chute a été assez violente et je souffre légèrement. J’ai seulement besoin de me soigner et j’espère pouvoir revenir aussi vite que possible. »

Print This Post Print This Post

GP DE FRANCE : LORENZO DOMINE L’ETAPE FRANCAISE DU MOTOGP

Ce week-end sur le circuit du Bugatti au Mans avait lieu la 5ième manche du championnat du monde MotoGP. Sous un magnifique soleil nos pilotes nous ont offert de superbes courses.

En MotoGP,  Jorge Lorenzo a dominé le week-end de course. Dès le samedi après-midi il s’est offert le record du tour pour remporter la pole position. Il est le 1er pilote de MotoGP à descendre sous les 1:32:00 en s’adjugeant un chrono à 1:31:975 et repoussant son plus proche concurrent à près d’une demi-seconde. Lorenzo sera en course tout aussi dominateur, tournant tour après tour tel une machine pour s’imposer avec plus de 10 secondes d’avance sur le deuxième. Grâce à ce résultat il reprend la tête du championnat du monde pour 5 points. Scott Redding a connu un week-end plus difficile abandonnant la course après 5 tours à cause d’un problème mécanique, il était pourtant dans un bon rythme et avait déjà gagné quelques positions en course. Il perd du terrain au classement du championnat du monde et est 15ième. Espérons qu’il retrouve du grip lors de la prochaine manche au Mugello.

En Moto2, nos pilotes ont été moins dominateurs. Johann Zarco qui est arrivé en champion du monde pour son grand prix national repart avec une chute au 17ième tour et une 24ième place. Sam Lowes en leader du championnat du monde a connu un week-end plus difficile que les précédents cette année. Il termine 6ième en s’élançant de la 9ième place. Miguel Oliveira, le novice de la catégorie s’offre son premier TOP 10 avec une très belle et encourageante 9ième position. Robin Mulhauser notre représentant SHARK HELMETS Suisse se place quant à lui 18ième. Au championnat du monde Sam Lowes est 2ième, derrière le vainqueur de ce week-end, Johann Zarco est 4ième mais à 31 points, Oliveira 15ième, Mulhauser 27ième.

En Moto3, Livio Loi se classe 11ième tandis que Gabriele Rodrigo ne termine pas la course. Au championnat de monde nos deux pilotes se classent respectivement 14 et 23ième.

La prochaine manche de MotoGP aura lieu au Mugello le 22 Mai tandis que nos pilotes de WSBK s’affrontent ce week-end en Malaisie sur le circuit de Sepang.

Jorge Lorenzo – 1er : « La course a été très longue. Elle n’en terminait pas. Je voulais conserver un rythme élevé pour ne pas me déconcentrer. C’est pourquoi je n’ai pas coupé l’accélérateur et j’ai continué à tourner en gros 1’33. Finalement, quand Dovizioso et Marquez ont chuté, j’ai pu respirer un peu plus. Quoiqu’il en soit, c’était une course très importante. Je savais que je pouvais gagner. Mais si Marquez terminait second, je ne lui reprenais que 5 points. Là, je lui en reprends plus de 20. Donc c’est une course très positive pour le championnat et je suis très satisfait du travail accompli tout ce week-end. »

Johann Zarco – 24e : « Ce fut une course très difficile. Je n’ai pas réussi à prendre une bonne ligne au départ et j’ai donc perdu beaucoup de positions. Je ne me sentais pas à l’aise derrière les autres pilotes et je ne pouvais pas me rapprocher suffisamment pour les passer. J’ai dû attendre quelques tours afin de me sentir en confiance et commencer à dépasser ; quand j’ai vu Sam Lowes un peu plus loin devant moi, j’ai essayé de le rattraper et faire quelques tours rapides pour rentrer dans un bon rythme. Je croyais que je pouvais revenir à une bonne position, mais j’ai un peu trop flirté de la roue avant avec la ligne blanche et j’ai chuté. C’est bien dommage, mais au moins j’ai tenté de terminer la course pour mieux comprendre ce qui s’était passé. Le week-end avait commencé d’une manière très positive et ne s’est pas bien terminé, mais ce n’est pas la fin du monde. Maintenant, nous devons analyser ce qui est arrivé et essayer d’arriver fort au Mugello ».

Print This Post Print This Post

WSBK IMOLA

Fortunes diverses à Imola, double podium pour Sykes et grosses chutes pour Guintoli et Mahias

Le WSBK d’Imola de cette année 2016 n’a pas été le plus bénéfique historiquement pour les pilotes SHARK. En effet sur 4 de nos pilotes, Sylvain Guintoli – Tom Sykes – Alex Lowes – Lucas Mahias, présents au début du week-end de course dans la top catégorie, deux d’entre eux n’ont pas pu participer aux deux manches pour blessures. Lucas Mahias est parti à la faute durant la première séance d’essais et s’est légèrement fracturé les 3 vertèbres D4 D5 D6, tandis que Sylvain Guintoli s’est envolé durant la Superpole en se fracturant la malléole. Les deux ont été contraints de regarder la course à la télévision.

Nos deux pilotes sur pied ont quant à eux offert des podiums et de belles places d’honneurs aux couleurs SHARK HELMETS. Tom Sykes, 4ième sur la grille de départ s’est offert deux podiums avec 2 belles 3ièmes positions. Alex Lowes de son côté 6ième sur la grille réalise une première manche moyenne en terminant 11ième mais se rattrape avec une belle 6ième place en course 2.

Au championnat du monde Tom Sykes occupe la 3ième position, Alex Lowes la 10ième, Sylvain Guintoli la 11ième et Lucas Mahias la 19ième.

Prochain rendez-vous ce week-end avec le GP de France tandis que nous retrouverons nos pilotes WSBK dans 2 semaines à Sepang.

Print This Post Print This Post

Lowes control in Moto2 and Lorenzo second in Jerez

Le MotoGP était de retour en Europe ce week-end et les pilotes se sont retrouvés sur le circuit de Jerez en Espagne pour la 4ième manche de la saison.

En MotoGP, Jorge Lorenzo offre la deuxième place à SHARK en s’offrant son 3ième podium de l’année. Parti deuxième sur la grille il fera toute la course en seconde position derrière son coéquipier. Alors qu’il était en train de gagner du terrain sur l’homme de tête il a connu des problèmes de grip ce qui ne lui permettait pas de conserver son rythme élevé. Scott Redding n’a quant à lui jamais trouvé le grip avec sa Ducati Pramac et termine 19ième. Au championnat du monde Jorge Lorenzo est 2ième avec 17points de retard sur le 1er. Scott Redding est 14ième.

En Moto 2, Sam Lowes s’offre sa deuxième victoire dans la catégorie après avoir pris la tête dès le deuxième tour. Parti en pôle il a dominé le week-end en moto2. Johann Zarco a connu plus de difficultés tout au long du week-end. Parti de la 15ième place il termine 5ième après une très belle course de sa part. Miguel Oliveira, rookie dans la catégorie, s’est illustré pendant la course mais il chute à 6 tours de la fin alors qu’il pointait à une très belle 6ième place. Robin Mulhauser marque son premier point de l’année grâce à sa 15ième place. Au championnat du monde Sam Lowes est leader, Johann Zarco 3ième tandis que Miguel Oliveira est 19ième quelques points devant Robin Mulhauser 27ième.

En Moto3 nos deux représentants Argentins et Belges, Gabriele Rodrigo et Livio Loi terminent respectivement 13ième et 17ième. Au classement du championnat du monde Livio Loi est 14ième, Rodrigo 23ième.

Les pilotes SHARK du WSBK seront à Imola le week-end prochain, tandis que nos pilotes MotoGP se retrouveront sur le circuit du Mans le 8 Mai.

Jorge Lorenzo – 2ième : « Le point positif est que les Yamaha ont été performantes et que les vingt points de la seconde place sont bons pour notre Championnat. Ayant chuté à Austin, Rossi reste derrière nous au classement général et nous avons repris quelques points à Márquez. Mon seul regret est que nous aurions peut-être pu remporter la course si je n’avais pas eu de problème sur la ligne droite. La moto n’arrêtait pas de patiner et je ne pouvais pas ouvrir les gaz à fond. Le problème est apparu quand j’ai commencé à reprendre quelques mètres à Rossi et j’ai dû aller moins vite. Je n’ai pas eu l’opportunité de me battre avec lui pour la victoire mais ce sont des choses qui arrivent. Michelin doit trouver ce qui s’est passé. Ils ont amélioré le pneu avant et je suis sûr qu’ils continueront à travailler sur le pneu arrière pour résoudre ces soucis. »

Sam Lowes – 1er : « La course a été très difficile, j’ai principalement essayé de rester consistant tout au long de celle-ci, car la température est montée depuis hier et nous n’avions pas trop de grip. C’est bon de gagner après 2 secondes positions et l’erreur du Qatar. Je suis maintenant concentré sur Le Mans. »

Johann Zarco – 5ième : « Il m’a manqué une certaine confiance. Apparemment sur cette piste, depuis les essais hivernaux, j’ai du mal à passer les limites pour aller vraiment vite. Aujourd’hui est un jour nouveau. C’était difficile au warm up mais tout le monde est très serré. Binder a bien montré la voie pour gagner sa première course.  A moi d’être fort et intelligent pendant les dépassements pour faire au mieux. »

Print This Post Print This Post

Jorge Lorenzo seizes first victory at opening MotoGP in Qatar

The MotoGP paddock descended at the Commercial Bank Grand Prix of Qatar for what was to be a spectacular first race of the year. After scoring pole position during a nail biting qualifying under the floodlights of the Losail International Circuit, it was all eyes on 2015 MotoGP Champion – and SHARK sponsored - Jorge Lorenzo.

The Spaniard didn’t disappoint aboard his Movistar Yamaha, taking the lead nine laps into the race and maintaining his lead until the chequered flag. During the race, he set a new fastest race lap record with a 1’54.927s and crossed the line for the final time with over a two second lead over the second place finisher.

Meanwhile, Brit rider, Scott Redding rounded out the top ten on his Octo Pramac Racing Ducati Desmosedici machine. Lincolnshire-lad and Federal oil Gresini Moto2 rider, Sam Lowes, crossed the line in ninth place in the first Moto2 race of the season. This will be his second season in the Moto2 Championship after moving to the class after becoming 2013 Supersport World Champion.

The next MotoGP round will be held at the Termas de Rio Hondo Circuit, Argentina, on 3 April and the World Superbike Championship travels to Europe, taking place at Motorland Aragon, Spain, on the same weekend.

Jorge Lorenzo: « We are there, in first position, without struggling and suffering and riding in the perfect way. For me, over all laps, this race has been one of the best of my whole career and that was why I was able to win and could make this little difference in the last three laps that gave me the victory. It was a little down and up with the tyres. We made the decision to put on the soft rear tyre, because with the hard one we couldn’t be so fast. The harder compound should become better and better, but I think what happened was the opposite. The softer tyre should get worse and worse, but it was faster and faster so this little difference was the difference between me and Dovizioso and Marquez. I was surprised how fast my pace was towards the end of the race. I was sliding so much, but at the same time I was very smooth and concentrated and made no mistakes and that’s why even with the pressure from Dovizioso, when I was at a margin of 0.4, .03, 0.5, I didn’ t get nervous and kept riding better and better. I feel very proud of my riding and my race and also the work of the team, because we put together the electronics and the setting of the bike in a very good way. »

Print This Post Print This Post

News de Sepang

Sur le circuit de Sepang en Malaisie s’est terminé la première session des tests MotoGP pour la saison 2016. Les pilotes se sont retrouvés pour une nouvelle saison avec un nouveau système électronique et un nouveau manufacturier pneu.

Shark est cette année armée pour jouer les premiers rôles avec ses pilotes. Scott Redding roulera sur la Ducati du Team Octo Pramac et tentera de mener sa Ducati le plus haut possible dans le classement. Tandis que la nouvelle recrue du Team SHARK, Jorge Lorenzo, champion du monde en titre, défendra sa couronne avec un Race-R Pro sur la tête au sein du team Movistar Yamaha MotoGP.

Jorge Lorenzo s’est montré dominateur durant les 3 jours de tests en Malaisie. Il est le seul pilote à être passé sous les 2 :00 :00 pour s’offrir un chrono affolant à 1 :59 :580, reléguant son principal rival et coéquipier à près d’une seconde. De très bonne augure pour la saison.

Jorge Lorenzo sur son nouveau casque : ‘’C’est un très bon casque avec lequel je me sens en confiance, J’apprécie réellement la grandeur du champ de vision et son maintien en ligne droite quand nous arrivons en vitesse maximum.’’

Scott Redding de son côté réalise une bonne session de test et apprend le pilotage de sa Ducati. Il termine 7ième meilleur temps des essais devant bon nombre de pilote qui le surpassés en 2015.

Nos pilotes se retrouvent dans quelques jours pour tester en Australie.