Print This Post Print This Post

Pôle pour Espargaro, Victoire pour West et Podium pour Oliveira, du grand SHARK au GP d’ASSEN

Au Pays-Bas la météo peut-être capricieuse et les pilotes des 3 catégories ont dû faire face avec ses caprices tout au long du week-end et pendant la course.  Pour cet Iveco Daily TT d’Assen seule la course de Moto3 a pu avoir lieu dans des conditions normales. La course Moto2 s’est faite sur piste séchante à l’instar de la course MotoGP déclarée pourtant pluie en début de course.

En MotoGP, Aleix Espargaro a réalisé une superbe performance dès le vendredi et les qualifications. Intelligemment il a réalisé très rapidement un tour chrono très rapide. Les autres pilotes n’ont jamais pu améliorer ce chrono la pluie se mêlant à la fête. Espargaro est donc parti en pôle position de la course le samedi pour son 150ième départ en GP. Malheureusement la météo encore une fois s’est invitée dans la course. La course étant déclaré humide tous les pilotes sont partis en pneus pluie mais sur piste séchante ils sont ensuite tous repassés par les stands pour changer de machine et repartir en pneus slicks. En course Aleix Espargaro reste très longtemps au contact d’un possible podium mais après une magnifique bagarre avec Dani Pedrosa il doit le laisser partir. Il termine tout de même à une superbe 5ième position. Scott Redding de son côté roulait pour la première fois sous la pluie avec sa MotoGP. Le pilote Shark termine tout de même à une très belle 12ième. Au classement pilote nos deux pilotes sont respectivement 6ième et 12ième.

Aleix Espargaro : « Je suis très content de mon week-end. Nous sommes arrivés à Assen 7ième au championnat et nous sommes 6ième après la course ce qui est fantastique pour nous, et surtout avec une pôle position ! J’adore ce circuit et aujourd’hui particulièrement j’ai eu une très bonne course. Je me suis battu toute la course avec Dani Pedrosa, essayant de le doubler très souvent mais il me redoublait en retour en ligne droite. J’ai fait de mon mieux à chaque tour mais sur les 6 derniers tours il était trop rapide pour moi et je n’ai eu aucune chance de me battre pour le podium. »

Scott Redding : « C’était ma première course sur piste mouillée en MotoGP et honnêtement j’avais un peu peur au début parce que je ne savais pas à quoi m’attendre ! Nous sommes partis du fond de la grille, avec des pneus pluie, mais je ne savais pas vraiment comment était la piste et j’ai été assez lent au début parce qu’il m’a fallu du temps pour comprendre les pneus. Au bout de quelques tours nous sommes rentrés pour changer de moto, nous avons choisi le bon moment et ça m’a permis de creuser l’écart. J’étais assez rapide sur le sec, j’ai doublé Lorenzo puis j’ai suivi Pol Epsargaró, ce qui me motivait, mais Pol est tombé et j’ai ensuite essayé de garder mon rythme. Après un mauvais warm-up ce matin, c’était bien de finir premier Honda Open. »

En Moto2, le départ a été retardé du fait d’un fort orage au moment du départ. La course a donc eu lieu sur une piste séchante et avec un départ dans des conditions pluie. C’est notre pilote Shark Sam Lowes qui prend le meilleur départ depuis la 3ième place sur la grille. Il passe en tête au premier tour, puis sera 2ième jusqu’à sa chute au 9ième tour. Dommage ! Johann Zarco réalise aussi une bonne course. Partant 7ième sur la grille il termine 4ième après un belle remontée depuis la 14ième qu’il occupait au 7ième tour. Mais la performance Shark du week-end est à mettre au crédit d’Anthony West qui remporte la course après s’être élancé depuis la 23ième position.  Habituellement adroit sous la pluie il l’a démontré une nouvelle fois au cours de cette course. Au championnat du monde nous retrouvons donc Anthony West 8ième, Zarco 10ième et Lowes 11ième.

Anthony West : « Je suis très heureux de gagner à nouveau une course. Ça a été très dur les dernières courses et je perdais un peu confiance en moi mais cette victoire est un énorme boost pour moi. Les conditions étaient un peu spéciales pendant la course. Je ne sais pas ce que je fais de différent par rapport aux autres pilotes sur la pluie mais il est vrai que je suis rapide sur la pluie. Je me sens bien et je suis capable de contrôler, même si je n’aime pas la pluie. J’aime aussi bien le circuit en Allemagne donc nous verrons comment se passe la prochaine course. »

Johann Zarco : « Je suis content parce que j’ai commencé la course à la septième position et j’ai terminé quatrième. C’était une épreuve difficile avec des conditions mixtes, mais finalement on a fait le bon choix avec les pneus pluie. La moto n’était pas complètement réglée pour la condition humide et c’est pourquoi j’ai perdu beaucoup de places au début. Je ne pouvais pas garder le rythme car la moto était très sensible et c’était difficile d’aller plus vite. J’ai eu même un petit « accident » et je crois que j’ai perdu six ou huit places. Quand la piste a commencé à sécher, j’ai eu un meilleur feeling sur la moto, donc il était nécessaire de patienter et de garder la confiance. A ce stade, je ne pouvais pas dépasser de nombreux pilotes et il n’y avait que sept tours à faire, donc pas assez, mais je suis toujours content de cette quatrième position. C’est bon pour l’équipe et c’est bon pour moi

En Moto3, Miguel Oliveira a offert à Shark son premier podium cette saison dans la catégorie. De son coté il renoue aussi avec un podium dont il est proche depuis le début de la saison. En course, il prend un très bon départ depuis la 13ième position, puis se retrouve 11ième à la fin du premier tour et 8ième à la fin du second. Ce très bon départ lui permet de rester au contact des hommes de têtes. A partir du 6ième tour il est même potentiellement sur le podium et revient très rapidement sur le 2ième qu’il dépasse à 6 tours de la fin. Malheureusement il se fait dépasser dans la dernière chicane et il ne peut conserver sa 2ième place. Il termine tout de même très beau 3ième. Nos autres pilotes sont 19ième pour Granado, 24ième pour Carrasco et 25ième pour Loi.

Miguel Oliveira : « La course a été dure, j’ai eu de la chance de ne pas perdre trop de temps au départ et je me suis ensuite concentré sur mes chronos. Je savais que nous pourrions avoir un bon rythme sur pneus usés. J’étais régulier et c’était un avantage. Une fois que je suis passé deuxième devant Rins, il est longtemps resté derrière moi, il m’étudiait et il a pu passer dans le dernier freinage. Il y a encore des choses que nous devons améliorer sur la moto et le team travaille très dur. Ce résultat me motive encore plus pour continuer à travailler, à améliorer la moto et à régulièrement me battre pour le podium ou la victoire. »

Dès ce week-end nous retrouverons les pilotes WSBK au Portugal où nos 3 pilotes SHARK en tête du championnat tenteront de garder la domination SHARK en place sur le circuit de Portimao.

Les commentaires sont fermés.