Print This Post Print This Post

GP du MUGELLO – Les pilotes SHARK de retour à leurs meilleurs niveaux

Le mythique circuit du Mugello non loin de Florence en Italie accueillait ce week-end la 6ième manche du championnat Moto GP. Au cours de cette course nos pilotes SHARK ont fait leur retour aux positions qui sont les leurs et où ont les attend.

En MotoGP, nos deux pilotes de la catégorie ont connu des destins différents. Aleix Espargaro de son coté n’a pas été autant à son aise qu’à l’accoutumée. Il a rencontré des problèmes électroniques pendant tout le week-end, ce qui ne lui a pas permis de réaliser un tour chrono meilleur que le 12ème temps. Et surtout, pendant la course, il n’a pu rivaliser avec les motos officielles. Il termine donc la course à la 9ème place mais tout de même meilleure moto de la catégorie Open. Scott Redding de son coté est plus content de son week-end car il a, dans un premier temps, pu garder le rythme d’Aleix Espargaro. Malheureusement, ensuite,  il n’a pu résister aux Ducati, principalement en ligne droite. Il a fini la course avec sa bulle cassée, très pénalisant coté aérodynamisme et turbulences. Il se classe 13ème. Au championnat du monde GP, Aleix Espargaro est toujours leader de la catégorie Open et 7ème. Scott Redding est, quant à lui, 15ème.

Aleix Espargaro : « La course a été difficile. Nous avons souffert tout le week-end avec le contrôle électronique et pendant la course particulière avec le traction contrôle. Je n’ai pu pousser et contrôler  la moto autant que je le souhaitais. Je suis donc resté calme pour faire le meilleur résultat possible. Nous continuons de travailler en espérant évoluer pour la prochaine manche à Barcelona, chez moi ! »

Scott Redding : « J’ai pris un très bon départ, j’étais dans un bon rythme avec Aleix Espargaro. Je l’ai dépassé pendant la course, c’est une réelle évolution pour nous. Mais ensuite je me suis retrouvé coincé derrière les Ducati de Hernandez et Pirro en perdant énormément de temps sur eux en ligne droite. J’ai bien essayé de les doubler le plus tôt possible dans un tour pour essayer de prendre assez d’avance sur un tour pour ne pas être rattrapé en ligne droite mais c’était impossible. Après 8/9 tours j’ai cassé ma bulle et j’ai donc des problèmes d’aérodynamismes et beaucoup de turbulence sur la tête ce qui a rendu la course encore plus difficile. A la fin je suis content de ma course, juste déçu d’être derrière les deux Ducati and Abraham car j’aurai pu avoir un top 10 aujourd’hui. »

En Moto2, Sam Lowes, pilote SHARK Rookies dans la catégorie, a réalisé de très bonnes qualifications en plaçant sa moto en deuxième position sur la grille de départ du Mugello. Malheureusement, il ne va pas prendre un très bon départ et se retrouve à la fin du premier tour déjà 8ème. Après de nombreuses bagarres pendant la course, ce sera tout de même sa position finale. Johann Zarco, malchanceux depuis le début de la saison, au contraire de Lowes, a réalisé un très bon départ sans perdre de place et en gagnant même. Pendant la course, il a gardé son rythme, ce qui lui a permis de rattraper le groupe en lutte pour la 4ème place. En fin de course, il a été impossible pour Zarco de se battre pour la 4ième place car son pneu arrière glissait trop. Il termine donc a une très belle 7ème place. Nos deux autres pilotes SHARK, Anthony West et Robin Mulhauser, terminent respectivement 18 et 30ème. Au championnat du monde, Lowes est 9ème, West 12ème, Zarco 16ème.

Sam Lowes : « Je suis très content du travail de l’équipe ce week-end, mais beaucoup moins du résultat car nous aurions pu être 4ème aujourd’hui je pense. J’ai fait de mon mieux à chaque tour mais nous avons toujours besoin de travailler pour être sur le podium en fin de course. Mais je crois énormément en mon équipe et sais que nous allons y arriver. »

Johann Zarco : « C’est bien de terminer la course après les malchances que nous avons eues depuis le début de l’année. La septième position est mieux que celle que j’ai eue à Jerez, mais ce n’est toujours pas le podium, mais ce week-end c’était trop difficile à le réaliser.»

En Moto3, la très belle performance du jour est à mettre au crédit de Miguel Oliveira, le pilote portugais soutenu par SHARK depuis maintenant 3 ans. Après un début de saison difficile, il est revenu durant la course à son réel niveau. Très mal positionné sur la grille en 19ème position à cause de mauvais choix de réglages pour les qualifications, il a réalisé une course extraordinaire. Malgré un départ en demi-teinte, il est remonté tour après tour. Se sentant très bien sur la moto, il s’est permis une grosse attaque durant toute la course particulièrement aux freinages. Cela lui a fait gagner environ 2 places par tour pour terminer au pied du podium à la 4ème position très proche des trois hommes de têtes. Nos autres pilotes SHARK de la catégorie Moto3 ont moins bien figuré et se classent 19ime pour Livio Loi, 20ème pour Ana Carrasco et 23ème pour Eric Granado. Au championnat du monde, Miguel Oliveira remonte à la 10ème place et Livio Loi est 15ème.

Prochain rendez-vous dans 15 jours avec les résultats du WSBK de Sepang qui aura lieu ce week-end et le GP de Barcelone qui prendra place dans 15 jours.

Les commentaires sont fermés.