Print This Post Print This Post

A Imola, Zanetti l’emporte en SSP et nos pilotes SBK marquent des points importants

Ce week-end, les pilotes du championnat World Superbike étaient en piste. C’est sur le circuit italien d’Imola, qui accueillait le week-end dernier la 4ème manche de la saison, que les pilotes se sont affrontés après la manche d’Assen au Pays-Bas.

En WSBK, les 3 principaux pilotes SHARK de la catégorie se sont bagarrés les uns contre les autres durant les deux courses pour les 3ème, 4ème et 5ème places. En effet, les première et deuxième places étaient réservées à Rea et Davies ce week-end. Mais derrières les deux premiers, les pilotes SHARK ont été bien visibles et marquent des points très importants pour le reste du championnat. En  première manche, c’est Tom SYKES qui prend la 3ème place. Son coéquipier, Loris BAZ, est 4ème et Sylvain GUINTOLI, 5ème. Alex LOWES, sur le podium à Assen, est 8ème. Dans la seconde manche, c’est Guintoli qui prend la 3ème place devant Baz à nouveau 4ème et Sykes 5ème. Lowes termine 10ème de cette manche. Fabien FORET dans la catégorie EVO termine 16ème en première manche et 15ème dans la deuxième course de la journée. Dans la course au titre, nos pilotes ne sont plus que 2ème, pour Sykes, 3ème, pour Guintoli et 4ème pour Baz. Les 4 premiers pilotes du championnat se tiennent en 20 points, ce qui annonce une saison passionnante.

Sylvain Guintoli : « La bataille a été rude dans les deux courses. Nous avons réussi à aller un peu plus vite pour la deuxième. Je savais que je devais bien partir parce qu’en ce moment j’ai un peu plus de mal sur les fins de courses. Je savais qu’il y avait un podium au bout de cette course alors j’ai serré les dents et j’ai essayé de ne pas faire d’erreur. Je ne suis pas spécialement heureux de finir cinquième et troisième mais ce sont quand même 27 points. Je sais que je me suis donné à fond sur cette piste. Le test de demain va être important parce que nous allons continuer à progresser et à chercher de nouvelles solutions afin d’être plus incisifs dans toutes les conditions. »

Tom Sykes : « Ce week-end il n’y a pas de question à se poser, nous n’avons pas atteints le meilleur de nos performances. Nous ne pensions pas que l’écart était si important à ce qu’on a pu le voir en course. Dans chacune d’entre elles nous avons connu des problèmes et nous ne pouvons pas piloter et donc gagner avec ces problèmes. Nous allons apprendre de cette expérience. Ce n’a pas été un week-end facile mais nous ne pouvons avoir un week-end parfait tout le temps. Maintenant nous avons quelques circuits qui nous réussissent dans les semaines à venir. »

Loris Baz : « Je n’attendais pas autant des courses après vendredi mais nous avons fait évoluer la moto dans le sens. Au warm up je me suis senti très rapide. La première manche a été très bonne mais j’avais un peu de mal en sorti de virage et je perdais quelques mètres à chaque fois. J’étais donc trop loin pour doubler au virage suivant. Dans la seconde course nous avons fait un petit changement pour améliorer notre set up, afin de pouvoir contrôler la course. Malheureusement je n’ai pu doubler Giugliano avec les autres et j’ai perdu du temps. J’aurais surement pu finir 3 mais je suis tout de même content avec mes deux 4èmes places. Maintenant le championnat est très serré et tout peut se passer sur les circuits qui viennent. »

La très bonne surprise est venue de la catégorie World Supersport avec la victoire de Lorenzo Zanetti, notre jeune pilote Italien. Vivant non loin du circuit d’Imola, Zanetti était à domicile mais face aux cadors de la catégorie, la tache restait difficile. Avec de bons tests, il a pu faire le plein de confiance pour la course du dimanche. Durant la course, il est toujours resté dans le rythme. Très longtemps en seconde position, il remporte la course sur un coup du sort, le pilote en tête de la course abandonnant pour problème mécanique à 4 tours de la fin. De bons augures pour le reste de la saison où Lorenzo se replace à la 3ème position du championnat du monde.

Lorenzo Zanetti : « Ça a été un superbe week-end et c’est fantastique d’avoir gagné à domicile. Je ne sais pas quoi dire mais je souhaite remercier tout le monde pour leur travail merveilleux. J’ai pensé dès vendredi que je pourrais gagner mais j’étais constamment sous pression car je suis chez moi avec amis et sponsors autour. J’ai été capable de rester pas loin de Sofuoglu et quand il s’est arrêté j’ai pu prendre la tête de la course pour finalement m’imposer. »

Rendez-vous dès ce week-end pour le GP de France au Mans.

Les commentaires sont fermés.