Print This Post Print This Post

SHARK brille en WSBK et se place en GP

Ce week-end était l’occasion de retrouver nos pilotes des deux championnats du Monde de vitesse. En MotoGP les pilotes s’affrontaient, pour la deuxème course, à Austin pour le Grand Prix des Amériques, tandis qu’à Aragon sur le circuit de Motorland avait lieu la seconde épreuve au calendrier WSBK. Nous allons voir que si les résultats sont exceptionnels en WSBK, les courses ont été plus difficiles pour nos pilotes GP.

En MotoGP, le départ de la course a été marqué par le faux départ de Jorge Lorenzo. Celui-ci est parti à l’allumage des feux et non quand ceux-ci s’éteignent. Aleix Espargaro, 4ème sur la grille de départ grâce à un très bon tour en qualification, ne prend pas un très bon départ et à la fin du 1er tour il n’est que 12ème. Pendant la course Aleix rencontre les mêmes problèmes de grip et de drible que pendant les essais. Il remonte mais ne peut faire mieux que 9ème au final. Il se console tout de même en terminant premier de la catégorie Open. Scott Redding a lui réalisé un beau week-end pendant les essais et les qualifications. 13ème sur la grille de départ, il prend un départ correct et se sent bien pendant les 4 premiers tours. Il recolle même Espargaro pendant l’espace d‘un instant. Malheureusement son pneu avant se détériore et il ne peut continuer sur le même rythme. Il manque de chuter à chaque virage. Il doit alors lever le pied mais chute tout de même sans gravité à deux tours de la fin de la course. Espargaro est 1er Open et 5ème au championnat du monde. Redding est 12ème.

En Moto2, Johann Zarco a été impressionnant durant les essais et les qualifications se plaçant toujours aux avants postes. Il a durant les qualifications pris la 2ème place sur la grille de départ. Malheureusement en course ce sera différent. Il chute lors du deuxème tour. Chute également pour Sam Lowes emporté dans une chute collective au premier virage. Il repart et termine 16ème. La bonne perf vient d’Ant West, bon 7ème après être parti de la 19ème place sur la grille. Robin Mulhauser notre pilote Suisse de TechnomagcarXpert est quant à lui 24ème.

En Moto3, nos 4 représentants terminent assez groupés. Livio Loi égale la meilleure performance de sa carrière se classe 12ème. Miguel Oliveira est aussi dans les points à la 15ème place. Eric Granado est 18ème tandis que Ana Carrasco se place 20ème.

ALEIX ESPARARO (9ème) :« Ce n’a pas été une bonne course du tout, j’ai eu beaucoup de difficulté avec le pneu avant, ce qui a rendu la moto impossible à piloter tour après tour. J’étais lent alors que je donnais tout et que j’étais proche du crash en permanence. Mais nous avons fini la course et pouvons maintenant se tourner vers l’Argentine où j’espère avoir de meilleures sensations et me rapprocher du podium. »

SCOTT REDDING (DNF) :« Je me suis bien senti pendant les 7-8 premiers tours, mais après j’ai perdu du grip sur le pneu avant et mon rythme a diminué. J’ai essayé de résister mais après avoir perdu l’avant plusieurs fois j’ai chuté. »

Du côté de l’Espagne, en WSBK, les résultats ont été extraordinaires. SHARK réalise un double double, c’est-à-dire deux premières places grâce aux deux victoires de Tom Sykes deux secondes places grâce aux deux deuxèmes places de Loris Baz. Dès les qualifications les choses s’étaient bien déroulées pour les pilotes SHARK. En effet Tom Sykes retrouvait la pôle position pour la première fois de la saison, accompagné de Loris Baz et Sylvain Guintoli sur la première ligne exclusivement SHARK. En première manche la domination de Sykes a été sans partage ne laissant que très peu d’espoir aux autres pilotes de le suivre. Loris Baz s’est plus battu pour terminer 2ème.  Sylvain Guintoli termine 6ème contraint à piloter une machine sans grip et avec beaucoup de drible. «En course 1, j’ai juste essayé de ramener la moto avec autant de point que possible » nous dit-il après la course. En seconde manche, les choses se compliquent pour Sykes et Baz. Ils sont sous la menace de Mélandri mais tout se joue dans le dernier tour et Sykes conserve la tête alors que Baz s’impose face à Mélandri pour la seconde place. Sylvain Guintoli est content du progrès fait entre la manche 1 et 2 qui lui a permis de se classer 4ème. Alex Lowes se classe 10ème en première manche et abandonne la seconde. Fabien Foret fait l’inverse en abandonnant en manche 1 et en se classant 15ème en seconde manche.

En SuperSport, Lorenzo Zanetti de retour de blessure après les WSBK de Phillip Island se retrouve au pied du podium, 4ème. Kevin Wahr impressinnant 6ème à Phillip Island chute.

TOM SYKES (1er et 1er) :« C’était très important d’avoir ce genre de performance, nous avons gagné 2 courses aujourd’hui même si nous avons quelques petits soucis. La course 1 a été parfaite et nous avions des bons réglages pour être consistent sur une piste froide. J’attendais un peu de perte d’adhérence mais au final tout s’est bien passé. C’est en seconde manche avec le changement de température qu’après 4 ou 5 tours la sensation était loin d’être parfaite, j’ai manqué de grip et les deux pilotes derrière moi ont tout fait pour en profiter. Mais finalement nous gagnons et nous avons offert de belles courses et du beau spectacle aux spectateurs. »

LORIS BAZ (2ème et 2ème) :« Il y a eu un changement de température en course 2 donc nous avons décidé de changer pneu pour coller à celui-ci. En course 1, comme la piste était froide, nous avons eu un peu de difficulté. J’ai poussé en course 2 pour utiliser le pneu soft et je pense que cela a été la bonne décision. Cela m’a permis de rester au contact de Tom et de me battre pour la victoire. Malheureusement je n’ai jamais réussi. Mais faire deux fois deuxème c’est un bon signe pour la saison. Je suis toujours deuxème au championnat du monde  et maintenant nous allons à Assen. »

Nous nous retrouvons dans 2 semaines pour un énorme week-end de course avec le GP d’Argentine, le WSBK d’Assen et le Bol d’OR à Magny-cours.

Les commentaires sont fermés.