Print This Post Print This Post

Phillip Island, Grand Prix d’Australie, 15, 16, 17 octobre 2010

Après la fournaise de Sepang, ce sont le froid, la pluie et le vent qu’ont dû affronter les pilotes du championnat MotoGP en quittant la Malaisie pour l’Australie et le circuit de Phillip Island. Dans des conditions atmosphériques particulièrement difficiles, Scott Redding n’est pas passé loin de sa première victoire en Moto2. Le jeune espoir britannique s’est classé deuxième, tout comme Pol Espargaro dans la catégorie 125.

MotoGP, Espargaro dans le top 8

Aleix Espargaro GP Australie 2010Dans la catégorie reine, c’est Aleix Espargaro qui a obtenu le meilleur résultat des pilotes SHARK en se classant huitième. Le Catalan égalise en Australie son meilleur résultat de la saison, décroché au mois de juin en Italie, sur le circuit du Mugello. « Je suis content de revenir dans le top 10, dit Aleix. D’autant que les conditions étaient difficiles ce week-end. Nous avons eu très peu d’essais sur le sec, et le vent était très fort même durant la course. Mes bras m’ont encore fait souffrir, mais j’ai réussi à me battre avec Melandri pour finir huitième. J’ai été compétitif ce week-end, ce qui n’avait pas été le cas lors des deux derniers Grands Prix. » Randy de Puniet s’est lui classé dixième, comme en Malaisie. Septième sur la grille, le Français a mal négocié son départ et a ensuite tiré tout droit en bataillant avec Melandri. « Ma cheville m’a joué des tours comme au Japon, dit le pilote SHARK. Je pensais avoir rentré une vitesse qui n’était pas passé parce que je manque de mobilité et de sensibilité depuis ma fracture de la jambe. Je suis reparti dernier et j’ai réussi à revenir jusqu’à la dixième place pour prendre 6 points, mais je suis bien évidemment en colère d’avoir ainsi gâché ma course. Il me reste maintenant deux Grands Prix pour bien finir la saison et essayer de repasser devant Simoncelli au classement du championnat. »

Moto2, Redding sur le podium

Scott Redding GP Australie 2010Scott Redding n’est pas passé loin de sa première victoire en Moto2 sur le circuit de Phillip Island. Deuxième sur la grille de départ, le pilote SHARK s’est fait souffler la première place par l’expérimenté Alex De Angelis fin de course. « J’ai pris un bon départ et j’ai réussi à filer devant et à creuser un petit écart, raconte Redding. Mais vers la mi-course j’ai perdu l’avant au virage numéro 9 et De Angelis m’a doublé. J’étais capable de rouler aussi vite que lui, mais alors que j’étudiais l’endroit où essayer de l’attaquer à mon tour, il a fait deux tours très rapides et j’ai perdu son contact. Je suis heureux de finir deuxième. La bagarre avec Iannone et De Angelis était très belle et j’ai beaucoup appris aujourd’hui. » Qualifié sur la première ligne, Mike Di Meglio est parti en tête et s’est longtemps battu aux avant-postes avec Redding, Iannone et De Angelis avant de baisser de rythme. « J’avais beaucoup de charge sur l’arrière et j’ai usé mon pneu assez vite, explique le pilote SHARK. J’avais notamment du mal à ressortir du dernier virage. Je termine sixième, le bilan du week-end est tout de même largement positif après ce que j’ai vécu jusque-là. » Alex Debon rentre lui aussi dans les points en terminant neuvième sur les talons de Toni Elias et Simone Corsi avec qui il s’est battu toute la course. Longtemps treizième, Raffaele De Rosa a perdu pied dans les derniers tours. Il passe en seizième position sous le drapeau à damiers. Gabor Talmacsi a vécu en Australie un week-end difficile qu’il termine à la dix-huitième place. Visant pour sa part une place dans le top 10, Jules Cluzel a malheureusement tiré tout droit en début de course en évitant Abraham. « Je suis reparti dernier, explique le pilote SHARK. Mais j’ai surtout cassé un repose-pied quelques tours plus tard. J’ai fait tout la course avec un pied en l’air ! » Jules termine vingt-troisième. Hector Faubel a été lui aussi malheureux. Bien parti, le coéquipier de Scott Redding s’est fait accrocher dès le début de course par l’Australien Maxwell.

125, Espargaro enchaîne les deuxième places

Pol Espargaro GP Australie 2010Comme en Malaisie,Pol Espargaro est monté sur la deuxième marche du podium du Grand Prix d’Australie. « Comme à Sepang, il me manquait un petit quelque chose pour espérer me battre avec Marquez, confie le pilote SHARK. Il est parti très fort et je n’étais pas en mesure de suivre sa cadence. Ce sera très difficile de décrocher le titre, même si ce n’est pas mathématiquement pas impossible. Il faudrait que Marc fasse une erreur et que nous remportions les deux dernières courses… » Efren Vazquez se classe lui quatrième après avoir pris le meilleur sur Smith et Rabat. « Je suis content de ce résultat car je n’y croyais pas trop au départ, explique le coéquipier d’Espargaro. J’étais pas bien aux essais et je manquais de confiance sur la moto. Me voilà maintenant sixième du championnat à un petit point du cinquième. » Combatif à Sepang, Johann Zarco a dû abandonner en Australie avant même la fin du premier tour. « J’ai cassé mon moteur après deux virages, raconte le pilote SHARK qui pointe à la 11e place du championnat du monde 125. Heureusement, Moncayo et Folger que je précède au classement général n’ont marqué eux non plus aucun point. »

Les commentaires sont fermés.