Print This Post Print This Post

Le WSBK couronne Tom SYKES champion du monde

Dans le monde de la compétition Moto et pour tous les fans de moto vitesse, ce week-end était un week-end à ne pas manquer. D’un côté nous avions le GP d’Australie sur le circuit de Phillip Island et d’un autre côté la finale du WSBK à Jerez en Espagne. Si les résultats en MotoGP sont un peu décevants pour SHARK en Australie, ils sont cependant exceptionnels en WSBK grâce au titre de champion du monde WSBK pour Tom Sykes.

En arrivant sur le circuit de Jerez pour la dernière manche de WSBK, 3 pilotes pouvaient encore espérer le titre. Tom Sykes était le mieux placé mais les deux pilotes Aprilia dont Sylvain Guintoli pouvait lui ravir le titre. Mais dès la première manche Tom Sykes a fait le job en terminant 3ième, une troisième place significative de titre. Tom Sykes, efface donc la déception de 2012, et remporte le titre de CHAMPION DU MONDE WSBK 2013. Il doit cette victoire à une saison exceptionnelle où on aura vu Tom Sykes monter sur le podium à 18 reprises dont 9 fois sur la plus haute marche. Il s’est également élancé lors de 8 manches de la pôle position. A l’issue de la deuxième manche où Tom Sykes se classe 2ième et Sylvain Guintoli 3ième, ce dernier termine le championnat du monde 3ième. Il se sera battu jusqu’au bout pour la victoire finale, menant le championnat les ¾ de la saison grâce à 14 podiums. Sa blessure à l’épaule due à une chute en vélo à mi saison est sans doute venue contrarier les plans de la très bonne saison de Guintoli. Loris Baz, toujours blessé, a préféré patienter jusqu’à la saison 2014 pour faire son retour à la compétition mais termine tout de même 8ième au championnat du monde en manquant 10 courses. De bons augures pour le futur.

Tom Sykes : « Je suis sur le toit du monde, les gars, lâchait-il. J’ai fait beaucoup de sacrifices pour arriver là. Un nouveau chapitre s’ouvre… »

Sylvain Guintoli :« J’ai beaucoup apprécié cette saison, et j’ai partagé d’excellents moments avec une équipe, une moto et un coéquipier fantastiques. Je vais juste essayer de faire un peu plus de moto, et un peu moins de vélo… »

En Supersport, Sam Lowes, déjà champion du monde depuis l’épreuve de Magny-cours, est sorti avec les honneurs et une 6ième victoire en 2013. Fabien Foret prend la 10ième position et prend la 3ième place au championnat du monde.

De l’autre côté du monde, en Australie sur le circuit de Phillip Island, avait lieu la 16ième manche du championnat de MotoGP.

En Moto GP, nous avons vu le retour d’un Randy De Puniet en forme signant le meilleur temps CRT en qualification, 12ième , prenant la meilleure position CRT en course, 10ième et se bagarrant même avec les Prototypes Ducati durant une bonne partie de la course. Son coéquipier Aleix Espargaro a également réalisé une belle performance ce week-end en se classant toujours derrière Randy de Puniet. 13ième sur la grille de départ, il se classe 11ième en course. Mais le fait majeur pour Aleix Espargaro est le titre CRT qu’il remporte pour la seconde année de suite. Nos deux autres pilotes de la catégorie Laverty et Cudlin terminent respectivement 18 et 21ième.

Randy de Puniet :« Pour mon 250ème Grand Prix, c’est un beau cadeau. Je finis premier CRT, dixième, en bagarre avec les Ducati officielles. Donc pour moi c’est parfait. Je suis très content. Ça faisait vraiment longtemps qu’on attendait ça. La course a été un peu étrange puisqu’il y a eu un arrêt aux stands pour changer de moto. J’étais un peu inquiet parce que ma deuxième moto est en général un peu moins performante. Ce week-end elle a été aussi performante que la première et ça m’a permis de faire deux bonnes courses. Après tous les soucis qu’on a eus depuis le début de l’année, on s’est tous accrochés pour bosser, travailler et aujourd’hui ça paye donc je suis content. J’espère finir les deux dernières courses comme ce week-end. Voilà, je suis juste content de ma course et vivement la semaine prochaine pour refaire la même ! »

En Moto 2, le week-end pour les pilotes SHARK est négatif car le titre pour Scott Redding semble malheureusement s’éloigner sans qu’il ne puisse se défendre. En effet, en qualification Scott Redding chute violemment et se blesse à la main. Transporté à l’hôpital de Melbourne on y détecte une facture du poignet. Il ne disputera donc pas la manche australienne et rien n’est sûr pour la manche Japonaise de ce week-end. En course Johann Zarco chute dans le 4ième tour tandis que Ant West, à domicile, fait une belle course et se classe 10ième. Dans la course au titre Scott laisse échapper de nombreux points et le leadership. En effet son concurrent direct l’emporte et Redding se retrouve maintenant distancé de 16 points. Zarco est 8ième au championnat tandis que West se classe 15ième.

En Moto3, Miguel Oliveira ne confirme pas son podium en Malaisie. Il est pris dans une chute au premier tour. Malgré un soleil il réussit à repartir pour terminer  26ième. Livio Loi termine 1er pilote SHARK ce week-end en se classant 18ième. Granado 21ième et Techer 26ième ne marquent également pas de points.

En BSB, le championnat national anglais, c’est Alex Lowes, le frère jumeau de notre pilote champion du monde Supersport, qui s’offre le titre au terme d’un championnat exceptionnel et d’une intensité folle.

En remportant le World SuperBike 2013, Tom SYKES offre le troisième titre de champion du monde à Shark en cette saison après Vincent Philippe en World Endurance et Sam Lowes en World Supersport. Notre prochain rendez-vous, dimanche lors du GP du Japon, nous dira si Scott Redding sera capable de récupérer rapidement et de se battre pour le titre de champion du Monde Moto2, mais cela s’annonce très difficile.

Les commentaires sont fermés.