Print This Post Print This Post

REDDING et SYKES conservent la tête après un WE de courses

Ce dimanche nous avons vécu un week-end riche en compétition pour les pilotes SHARK. En effet, nos pilotes officiels dans le championnat GP s’alignaient sur le MotorLand d’ARAGON tandis que nos pilotes de la catégorie WSBK faisaient le déplacement jusqu’en Californie pour s’affronter sur le mythique circuit de Laguna Seca.

A Aragon qui accueillait le 14ième GP de la saison la météo était estivale pour les pilotes et les spectateurs présents.

En MotoGP, pour cette course et pour la fin de saison nous avions maintenant 4 représentants. Damian CUDLIN ayant rejoint le championnat pour finir la saison chez PBM, en plus de nos 3 pilotes habituels, Michael LAVERTY également chez PBM, Aleix ESPARGARO et Randy DE PUNIET tous deux coéquipiers au sein du Team ASPAR. Meilleur représentant SHARK de la catégorie, Espargaro s’impose une nouvelle fois dans la catégorie CRT et termine 11ième de la course. Une course qu’il résume comme « very fun » car il a pu se battre une bonne partie de la course avec les motos officielles, mais son manque de puissance s’est fait ressentir en fin de course face aux mêmes machines. De Puniet quant à lui termine 13ième. Des problèmes de réglages sont venus gêner les essais, mais il a pu trouver durant le warm up les bons réglages et réaliser une bonne course dimanche.  Les deux nouveaux coéquipiers de chez PBM ont tous les deux rejoint le garage avant la fin de la course. Laverty chutant en début de course et Cudlin rencontrant des problèmes de boite. Au championnat du monde Espargaro est 11ième et top CRT, De Puniet est 16ième.

En Moto2, Scott REDDING débute parfaitement la course malgré un départ de la 13ième place. Il se battra une bonne partie de la course avec Pol Espargaro, son concurrent pour le titre. Plus lent en ligne droite, il devra s’incliner en fin de course. Il termine tout de même beau 4ième et ne perd que très peu de points dans la course au titre. Johann ZARCO termine à la 7ième place, seul quand il passe sous le drapeau à damier. Ant WEST malgré un bon départ se voit forcé de quitter la piste pour éviter un pilote chutant devant lui. Il perd alors de nombreuses places et dans sa remontée au classement il perd l’avant et chute à 7 tours de la fin de la course. Au championnat Redding mène toujours le bal avec 20 points d’avance sur son concurrent direct. Zarco est 7ième, West 16ième.

Scott Redding : « Je ne suis pas mécontent du résultat après tous les problèmes que nous avons rencontrés ce week-end. On s’est encore livré une belle bagarre avec Pol, mais le problème est que je perds toujours trop de terrain en ligne droite. Si je suis devant, je me fais systématiquement redoubler. Mais nous avons limité les dégâts en terme de perte de points. »

En Moto3, 3 pilotes se sont très vite détachés en tête et ils ne seront jamais rattrapés. Miguel OLIVEIRA en bataille pour la 4ième place, avec le leader au championnat du monde,se voit finalement dépasser dans le dernier virage mais il termine tout de même à une très belle 5ième place. Nos autres pilotes ne se sont pas moins montrés aux avant-postes. Livio Loi marque le point de la 15ième position tandis que Granado le talonne en 16ième place. Techer s’accroche et chute dans le 3ième tour. Au championnat du monde Oliveira est 6ième, Granado 22ième, Techer 24ième et Loi 25ième.

Pour le retour du WSBK en Californie sur le circuit de LAGUNA SECA le soleil et les spectateurs étaient bien présents. Seuls deux de nos 3 pilotes étaient présents aux Etats-Unis. Loris BAZ, blessé lors de la course au Nurburgring n’a pas fait le déplacement à Laguna Seca et espère être en pleine forme pour tenir son rang à Magny-cours.

C’est Sylvain GUINTOLI qui s’impose en superpôle pour la seconde fois de sa carrière et la première fois de la saison. Malgré son épaule meurtrie, c’est une superbe performance pour Sylvain. Tom SYKES quant à lui est second sur la grille de départ.

La première course se jugera en 3 parties. Sur le premier départ Guintoli prend un superbe envol et prend ses distances par rapport aux autres pilotes. Sykes deuxième ne pouvant le suivre. Malheureusement une chute et un drapeau rouge remet tout à 0. Dans le deuxième départ Guintoli réussit encore une fois à garder la tête, mais ne creuse pas cette fois ci l’écart avec SYKES et la bagarre commence entre les deux pilotes jusqu’à ce qu’un deuxième drapeau rouge pour système de sécurité défaillant viennent arrêter la course. Un troisième départ a alors lieu pour une course de 13 tours. Malheureusement Guintoli se retrouve bloqué dans le départ et dans la bagarre pour la 3ième place. Dans les derniers tours il se fait dépasser successivement par deux pilotes et termine en 5ième position. Tom Sykes réalise une très belle 3ième partie de course et s’impose pour la 7ième fois de la saison.

Dans la seconde manche Guintoli se retrouve rapidement isolé en 5ième position, place qu’il gardera jusqu’à l’arrivée. Sykes prend lui les commandes rapidement et mène une bonne partie de la course. Toujours 1erà 2 tours de la fin mais en difficulté avec son pneu arrière qui ne lui permet pas de résister aux assauts de ses concurrents, il termine la course 4ième.

Alors que Guintoli et Sykes se battaient coude à coude pour le titre Sykes se détache en tête avec 361pts. Guintoli perd même une place et est maintenant 3ième au championnat avec 337 points contre 338 points pour le deuxième. Avec 2 week-ends de course et 100 points à distribuer tout reste encore à jouer dans le championnat WSBK.

Les Pilotes GP ont une semaine de repos avant de s’envoler pour la Malaisie tandis que les pilotes du WSBK s’affrontent dès ce week-end à Magny-cours.

Les commentaires sont fermés.