Print This Post Print This Post

SHARK vainqueurs de 24 heures du Mans et champion du monde d’endurance

70 200 motards, attirés par un magnifique soleil au-dessus du circuit Bugatti, avaient fait le déplacement ce week-end au Mans pour assister aux 24 Heures Moto. Le spectacle a été, une nouvelle fois, à la hauteur de l’évènement pour cette manche finale du championnat du monde d’endurance. Au départ de la course tout restait à jouer. Certains Team, comme Kawasaki, jouaient la victoire finale tandis que la Suzuki du SERT jouait en plus de la victoire finale le championnat du monde.

Samedi, 15h00,  les machines s’élancent pour 24h mais tout va se jouer très rapidement. En effet, une des motos favorite, la Yamaha GMT 94, chute dans les premiers tours, très rapidement imitée par la Suzuki du SERT, leader du championnat du monde en début de course. La Kawasaki 11 chutera à son tour également en début de course, Fabien Foret se faisant percuter  par un retardataire. A partir de ce moment,  les Team travailleront à remonter au classement. La Kawasaki 11 du SRC, pilotée par deux pilotes SHARK Fabien FORET et Nicolas SALCHAUD,  épaulés par Greg Leblanc, y parviendra à merveille à force de patience. Ils s’imposeront largement au cours de cette 36ième édition des 24H du Mans avec 7 tours d’avance sur le dauphin. Gwen GIABBANI, ancien champion du monde d’endurance, terminera au sein du Team privé R2CL, deuxième, une véritable performance. À la  troisième place suivra Matthieu LAGRIVE et le GMT 94.

La Suzuki 1 du SERT a connu des problèmes moteurs pendant la nuit l’immobilisant de nombreuses minutes au stand. Le Team et son pilote numéro un, Vincent PHILIPPE, termine 26ième des 24H mais se voit tout de même titré champion du monde d’endurance. C’est le 8ième titre de champion du monde pour Vincent Philippe.

Mention spéciale pour le Junior Team LMS dirigé par Damien Saulnier pris dans une chute en début de course qui bataillera pour remonter toute la nuit et pour finir 6ième mais très beau deuxième de sa catégorie. Ses 3 pilotes SHARK, Baptiste GUITTET, Etienne MASSON et Guillaume DIETRICH termineront la saison 2ième du championnat du monde de la catégorie Superstock.

Encore une fois l’endurance nous a offert une très belle course mais dès la semaine prochaine les courses de vitesse reprendront leurs droits avec le WSBK de Laguna Seca et le GP d’Aragon.

Les commentaires sont fermés.