Print This Post Print This Post

Sykes signe un doublé à domicile

Ce week-end avait lieu en Angleterre, le WSBK de Donington comptant pour la 5ième épreuve du WSBK. Si la météo a été capricieuse le vendredi offrant aux pilotes la possibilité de se tester sous la pluie, elle a été plus clémente pour les qualifications et les courses permettant au spectacle de prendre place. Si le public était déjà offert aux pilotes anglais Shark tels que Sam Lowes et surtout Tom Sykes, il n’a pas été déçu des résultats.

En effet en Superbike le pilote Shark anglais a dominé de la tête et des épaules le week-end. Auteur de sa quinzième pôle en WSBK le samedi il réalise deux courses parfaites pour signer le doublé. Lors de la première manche il ne sera second que l’espace d’un virage pour ensuite mener la tête de la course jusqu’au drapeau à damier sous lequel il s’impose avec 2 sec d’avance. Sylvain Guintoli, quant à lui, parti de la seconde place sur la grille après un très bon départ terminera la course en troisième position à 3,8sec de Sykes. Loris Baz rentre une fois de plus dans le top 5 se classant 5ième à 13sec de son coéquipier. Dans la seconde manche la course se déroule de la même façon pour Tom Sykes vainqueur une nouvelle fois et signant son premier doublé en WSBK. Il offre également le premier doublé pour Kawasaki depuis 2000. C’est Sylvain Guintoli, sur le podium pour la seconde fois du week-end, qui termine à la deuxième place de la course mais avec plus de 8sec sur un Sykes dominateur ce week-end. Loris Baz est 7ième à plus de 27sec.

Si Sykes réalise le week-end parfait c’est aussi grâce à son retour dans la course au titre de champion du monde en WSBK. Sylvain Guintoli en est toujours le leader avec 173points mais Sykes revient à 4 petits points pour un total de 169points. La bagarre va être terrible entre ces deux pilotes Shark pour le titre. Loris Baz confirme sa 6ième place au classement mondial avec 95points.

Tom SYKES : « Je suis en WSBK depuis plusieurs années maintenant et j’obtiens ce premier doublé à domicile c’est un conte de fées. Un réglage sur les suspensions avant entre les deux courses a fait la différence que nous avons pu voir dans les chronos de la seconde manche. La Ninja ZX-10R a très bien fonctionné tout le week-end ce qui est motivant pour la suite. Nous sommes en WSBK et les autres pilotes sont aussi rapide que l’on voudrait ainsi que très compétitif, ce n’est pas aussi facile qu’il n’y parait. Mais j’ai réellement apprécié le support du public pendant toute la course and j’espère qu’ils ont apprécié le show. Pas de meilleur endroit pour réaliser mon premier doublé qu’ici à Donington Park. C’est un excellent week-end car nous avons fait une bonne partie de notre retard au championnat du monde, seulement 4 points de la première place. Nous sommes dans une situation dominant avec une bonne base sur la moto et maintenant nous allons sur des circuits fantastiques. »

Sylvain Guintoli : « Je suis très heureux de la façon dont la course 2 s’est déroulée, et pas seulement à cause du résultat. J’ai attaqué et tout donné pendant toute la course, mais Sykes était juste impossible à battre aujourd’hui. Dans la première course, d’autre part, j’ai fait un peu trop de fautes qui m’ont coûté la deuxième place, et en considérant les chronos que j’aurais pu sans elles, je n’aurais pas pu combler l’écart. En tout cas, troisième et deuxième sont d’excellents résultats pour le championnat sur ​​une piste où nous ne sommes pas en mesure de tirer pleinement parti du potentiel de la RSV4. Maintenant, on est parti pour Portimao, une piste qui est très bien adaptée aux caractéristiques de mon Aprilia, où nous serons en mesure de faire du bon travail d’équipe. »

Loris Baz : « Je savais depuis samedi que j’avais un bon rythme. Je n’ai pas eu une bonne séance de qualification en Superpole. Mais dans la première course aujourd’hui le bon Loris était de retour ! Je n’ai pas eu un départ rapide, je voulais aller devant rapidement, mais j’ai tiré tout droit dans un virage. Je suis remonté sans aucune erreur et ai terminé cinquième. Dans la deuxième course, je n’ai pas eu le même feeling que dans la première et cela signifiait que je ne pouvais pas attaquer, peut-être moi plus que la moto, et la température était un peu différente. Je n’étais pas capable de suivre Chaz Davies et attendais la fin de la course, mais j’ai fait de mon mieux. Je suis toujours sixième au championnat et j’ai pris quelques points d’avance à Jonathan Rea, ce qui est bon. »

En Supersport, c’est encore un pilote Shark qui a dominé les débats. Dominant sous la pluie le vendredi, auteur de sa troisième pôle position de suite le samedi et vainqueur de sa troisième course consécutive le dimanche, Sam Lowes ne fait que dans la démesure en ce moment. Il a offert à son public le week-end rêvé. Pendant la course il met en place un rythme, tous les tours sous 1’31’’, intenable pour les autres pilotes, pour s’imposer avec plus de 11sec d’avance sur le second. Fabien Foret termine l’épreuve à la 9ième position et Talmacsi 12ième. Sam Lowes accroit son avance au championnat du monde grâce à cette troisième victoire de suite pour s’offrir plus de 30points d’avance. Fabien Foret avec ce résultat en dessous de ses performances perd du terrain et est 3ième à 4 points de la seconde place.

Ce week-end a lieu le GP du Mugello où nous verrons si Scott Redding est capable de faire fructifier sa victoire du Mans…

Les commentaires sont fermés.